Pour une interdiction de l’importation de duvet provenant d’animaux plumés vivants

Catégories Non classifié(e)

La Conseillère nationale PLR Doris Fiala (Zürich), a déposé une motion visant à interdire l’importation de duvet provenant du plumage d’animaux vivants (plumaison à vif), en collaboration avec l’Alliance Animale Suisse (AAS). Le texte, cosigné par près de 60 élu-e-s de tous les partis, a été déposé le 21 septembre 2020.

La plumaison à vif signifie que l’on arrache le duvet et les plumes des oies ou des canards alors qu’ils sont vivants et totalement conscients. Les souffrances causées sont extrêmes, les ailes souvent brisées, la peau écorchée jusqu’au sang. Les animaux subissent ce traitement trois ou quatre fois avant d’être abattus.

Doris Fiala rappelle que cette pratique est interdite en Suisse depuis longtemps et que de nombreux commerces s’en distancient, en ciblant notamment leur publicité sur des produits contenant des plumes d’animaux morts.

Interdire l’importation de duvet issu de la plumaison à vif serait compatible avec les obligations commerciales internationales de la Suisse, tous les traités prévoyant des exceptions concernant les mesures nécessaires à la protection de la moralité publique, de la vie ou de la santé des animaux. L’instance juridictionnelle suprême de l’Organisation mondiale du commerce a d’ailleurs expressément reconnu que la protection des animaux relevait de la moralité publique.

La cruauté envers les animaux est une infraction pénale et va à l’encontre des normes suisses. Que ce soit dans notre pays ou à l’étranger, il n’est pas acceptable de contourner une interdiction par des importations.

Voir la motion : https://www.parlament.ch/fr/ratsbetrieb/suche-curia-vista/geschaeft?AffairId=20204034